Déplacement des DNS

Suite un soucis technique ce matin avec l’ancien infra DNS (la même qui héberge le forum/blog/market) nous avons décidé de migrer les DNS1 et 2 en même temps pour rétablir au plus vite le service.

Donc tous les DNS sont maintenant migrer sur la nouvelle infra.


Suite au très bon retour de migration du DNS3 voila les dates pour les 2 autres :

  • DNS2 : 24 avril 2017 vers 10H00
  • DNS1 : 24 avril 2017 vers 12H00

Comme certains​ (ou même tous) ont dû le remarquer, les services Jeedom (site web, forum, market, blog, dns…) sont relativement lents depuis pas mal de temps. Après analyse, il se trouve que le soucis vient des DNS de Jeedom qui consomment toute la bande passante et impactent donc les autres services. Pour remédier au problème, nous allons faire un déplacement des machines DNS vers un autre hébergeur, elles auront plus de bande passante et n’impacteront pas les autres services. Voici le planning :

  • Lundi 17 avril 2017 vers 12h00 déplacement du DNS3 (on commence par lui car c’est lui qui a le moins d’utilisateurs)

C’est une opération que nous n’avons encore jamais réalisée. Si tout se passe comme prévu, vous n’aurez qu’une coupure de quelques minutes.

Pour les experts techniques, l’opération est assez simple. Nous avons déjà réinstallé les machines sur la future​ architecture (les serveurs sont assez particuliers car ils n’ont pas de données à eux, ils​ se synchronisent​ toutes​ les nuits avec le market, ce qui permet pas mal de flexibilité). Nous avons donc juste à faire pointer *.dnsX.jeedom.com et vpnX.jeedom.com vers les nouvelles IPs. Pour accélérer cette étape le TTL est à 0 mais cela peut quand même prendre un certain temps pour se mettre à jour d’où l’incertitude sur la durée de coupure.

Ce planning est prévisionnel et peut bien sûr changer en fonction du déplacement du DNS3 et des résultats obtenus à cette étape

Cet article a été lu 1957 fois

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Ctacat dit :

    Bonjour,

    Par expérience, voici un scénario qui fonctionne bien dans ce genre de cas pour limiter les problèmes de résolutions.

    La première étape consiste à ajouter les nouveaux serveurs comme nameserver dans chacun des domaines hébergés, et simultanément à réduire le TTL (par exemple en le passant à 60 minutes). Après avoir attendu l’équivalent de 2x le TTL initial, permettant aux propagations DNS de se produire, on peut alors enlever les anciens serveurs DNS des domaines en laissant le TTL réduit. Enfin, après avoir attendu 2x le TTL réduit, il est maintenant possible de restaurer le TTL initial.

    Vous pouvez alors enlever les domaines hébergés des anciens serveurs (et seulement à ce moment-là).

    Après , il peut aussi y avoir besoin de jouer avec les rôles master et slave des serveurs… Mais ça il vaut mieux avoir réglé ces rôles avant de modifier les domaines.

    • loic dit :

      Bonjour,
      Oui mais on fait pas se genre d’opération en faite DNS est un abus de langage de notre coté car c’est une machine physique qui fait serveur nginx + openvpn pour fournir un accès externe aux utilisateurs de jeedom en https sans avoir à ouvrir les flux (en entrée).

  2. Sela dit :

    Bonjour,
    Je suis sur le DNS2. Je pense que la migration a été réalisé comme prévue ce matin vers 10h car j’ai eu un « bad 502 gateway ».
    Depuis, mon accès distant est niquel ! J’ai la nette impression que la navigation dans les différents menus est réellement améliorée.
    Plus véloce…
    Merci pour tout !

  3. Gratteux dit :

    Idem que Sela, depuis cette après-midi, ça dépotte bien mieux ! Je suis sur DNS1 est c’est quand même très notable !

    Preuve que vous avez fait le bon choix ! 😉

  4. Cyril dit :

    Effectivement, je trouvais que l’accès à distant était plutôt lent.
    Maintenant, c’est très confortable.

  1. 14 avril 2017

    […] Lire la suite de l’article […]

  2. 19 avril 2017

    […] Pour lire la suite de l’article c’est ici […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *