Premiere application native Google Home/Assistant

Nous savons qu’elle était attendue par beaucoup, donc la voici enfin, la première intégration native Jeedom Google Home/Assistant.

Comment ça marche ?

C’est assez simple, cette première application marche grâce aux interactions Jeedom, il vous faudra donc avoir configuré les interactions ou activé les interactions automatique.

Ensuite il faudra suivre cette documentation. Tout se passe par le plugin Dialogflow. Pourquoi ce nom ? Car c’est le nom du service fourni par Google.

Principe

Notre but lors de la mise en place était que ça soit le moins dépendant possible de nos infrastructures. C’est un service cloud (forcément Google Home c’est du cloud) mais qui en fonctionnement n’utilise que des ressources Google. Pour simplifier voici ce qu’il se passe :

  1. Vous faites une demande à Google
  2. Google la comprend et voit que c’est pour l’application Jeedom
  3. La demande est envoyée à Dialogflow
  4. Dialogflow la renvoie à Firebase qui va faire l’analyse, chercher votre Jeedom dans sa base de données (base de données Firebase)
  5. La demande est envoyée à votre Jeedom directement par Firebase

Comme vous pouvez le voir, à aucun moment cela ne passe par un service coté Jeedom. Cela permet déjà pour nous de garantir une meilleure réactivité et stabilité.

Le seul moment où il y a des informations qui passent par nos serveurs c’est lors de la première connexion pour envoyer les informations de votre Jeedom à Firebase.

Au niveau de la securité en plus de la clef API il y a une clef unique par utilisateur qui est une combinaison de plusieurs informations propre à votre Compte Google, à votre Jeedom, une clef de salage propre à votre Jeedom et une clef de salage globale. C’est pour ça que vous devez accepter un compte sur le plugin lors de la première communication. De plus nous filtrons les IPs pour n’autoriser les demandes ne venant que de Firebase.

Je dis quoi ?

Vu que c’est une application Google Home/Assistant et non l’intégration smarthome il faut soit dire :

  • « Ok Google, parler à Jeedom« , à partir de là vous rentrez en mode conversation avec Jeedom. Tout est basé sur les interactions, vous pouvez donc les enchaîner. Pour sortir il faut dire « merci« .
  • « Ok Google, demande à Jeedom #interaction#« , avec ça vous pouvez directement dire l’interaction à Google. N’oubliez pas de dire « merci » une fois qu’il vous à répondu.

C’est gratuit ?

Si je pose la question vous vous doutez de la réponse : oui ce service est gratuit, tant que nous sommes en phase de test (sûrement plusieurs mois), après il deviendra payant sous forme d’un abonnement, afin de couvrir les frais mensuels de l’infrastructure (en particulier Firebase qui a un prix en fonction du nombre de demande). Nous n’avons pour l’instant aucune idée du prix ni de quand exactement ça rentrera en place donc pour l’instant profitez gratuitement du service !!!!

Et Google Smarthome

Comme vous l’avez peut être vu, j’ai dit que c’était la première application, ce qui sous-entend qu’il y en aura une deuxième et effectivement nous avons aussi travailler sur une deuxième application cette fois Google Smarthome. Donc pas d’interaction, tout est géré par Google : aussi bien l’analyse de la demande que le retour vocal.

Elle est actuellement en test et permettra de gérer les lumières, prises, volest, porte de garage (équipement bistable en général), les thermostats, les cameras (en mode expérimental au début) et les scènes. Il y a pas mal de limitation mais la plupart sont dûes à Google il faudra donc attendre que ça évolue coté Google pour pouvoir gérer plus d’équipements.

Conclusion

Pour conclure les 2 applications marcheront de concert, la version Google Smarthome permettra des demandes rapides (« ok google allume la lumière du salon ») mais moins personnalisables et poussées qu’avec les interactions.

Cet article a été lu 36770 fois

Vous aimerez aussi...