Ethernet

Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu’il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access Control (MAC) du modèle IEEE 802.3, le protocole Ethernet est classé dans les couches de liaison de données et physique.

Depuis les années 1990, on utilise très fréquemment Ethernet sur paires torsadées pour la connexion des postes clients, et des versions sur fibre optique pour le cœur du réseau. Cette configuration a largement supplanté d’autres standards comme le Token Ring, FDDI et ARCNET. Depuis quelques années, les variantes sans-fil d’Ethernet (normes IEEE 802.11, dites « Wi-Fi ») ont connu un fort succès, aussi bien sur les installations personnelles que professionnelles.

Dans un réseau Ethernet, le câble diffuse les données à toutes les machines connectées, de la même façon que les ondes radiofréquences parviennent à tous les récepteurs. Le nom Ethernet dérive de cette analogie : avant le XXe siècle on imaginait que les ondes se propageaient dans l’éther, milieu hypothétique censé baigner l’Univers. Quant au suffixe net, il s’agit de l’abréviation du mot network (réseau) en anglais.

Vous aimerez aussi...